BLOG

Mois de l’action contre la faim 2023: DÉFENDRE

Le deuxième thème du Mois de l'action contre la faim est DÉFENDRE

Bien que le terme ” défendre ” puisse sembler être un mot à la mode, nous le considérons comme un catalyseur de changement.

Le plaidoyer consiste à défendre une cause, à sensibiliser, à éduquer et à pousser au changement. Dans le cadre de notre travail, nous préconisons des solutions systémiques pour lutter contre l’insécurité alimentaire – c’est au cœur de notre action.

Notre approche est fondée sur la collaboration et la compréhension du fait que la pauvreté est la cause première de l’insécurité alimentaire : les bas salaires, les faibles taux d’aide sociale, le travail précaire, la mauvaise santé et le coût élevé de la nourriture et du logement se combinent pour créer un environnement où l’insécurité alimentaire prospère.

Comme dit notre PDG,

"Nous avons besoin de la collaboration de tous pour atteindre [notre objectif nord-étoilé]".

La collaboration est essentielle. Nous nous engageons activement avec le réseau de plus de 100 agences alimentaires membres à travers la ville, le personnel, les bénévoles, les organisations partageant les mêmes idées et les personnes ayant une expérience vécue. Nous nous engageons également auprès des élus et des décideurs politiques, car nous reconnaissons le rôle essentiel que jouent ces discussions en travaillant ensemble pour amplifier les voix des personnes touchées par l’insécurité alimentaire, et en façonnant des décisions politiques éclairées.

Plus récemment, nous nous sommes adressés au Comité des finances et des services corporatifs de la Ville d’Ottawa pour discuter du projet d’acquisition du 1245 Kilborn Place en vue d’y aménager des logements permanents avec services de soutien. À Ottawa, près de 50 % des personnes qui dépendent des programmes alimentaires déclarent payer un loyer au prix du marché.

Cela met en lumière un problème important : ce n’est pas parce qu’une personne est logée qu’elle ne sera pas confrontée au défi de l’insécurité alimentaire.

Participez : Comment vous pouvez vous engager et plaider en faveur de l’élimination de l’insécurité alimentaire ?

En Savoir Plus :

Informez-vous sur l’insécurité alimentaire dans notre ville en lisant le plus récent Rapport sur la faim à Ottawa. Pour défendre efficacement nos intérêts, il faut d’abord comprendre l’insécurité alimentaire dans nos communautés.

Diffuser la parole :

Votre voix compte !
Une bonne façon de commencer est de vous demander pourquoi il est important de lutter contre l’insécurité alimentaire.

Utilisez votre voix et partagez vos idées avec vos pairs pour sensibiliser à l’insécurité alimentaire et à la nécessité d’un changement. Le partage d’histoires et de faits peut inciter à l’action.

Rejoignez la campagne des députés contre la récupération des crédits :

Vous pouvez faire une différence en participant à la campagne Stop the Clawbacks de Feed Ontario, qui préconise la fin de la récupération du revenu gagné et des prestations des bénéficiaires de l’aide sociale, en envoyant un courriel à votre député provincial.

L’an dernier, 43 % des personnes qui dépendent des programmes alimentaires du réseau de la Banque d’alimentation d’Ottawa ont cité l’aide sociale, y compris le programme Ontario au travail (OT) et le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH), comme principale source de revenu du ménage.

La récupération des revenus du travail et des prestations, comme celles d’OT et du POSPH, prive les gens d’argent, les enfermant dans un cycle implacable de pauvreté.

Nous croyons qu’en agissant collectivement, nous pouvons promouvoir un avenir où aucune personne à Ottawa ne connaîtra l’insécurité alimentaire. Ensemble, nous pouvons faire la différence.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Categories

Besoin de nourriture?

Utilisez notre outil de recherche pour trouver le programme alimentaire communautaire de votre quartier.